Make your own free website on Tripod.com

flagisraeltripod03.jpg

Barrière de Sécurité Anti Terroriste

Home
Endoctrinement de la haine
langue de bois
Amitiés Québec Israël
Desinformation
Radio Canada
La Presse Montréalaise
Favorite Links
Les victimes
Barrière de Sécurité Anti Terroriste
Documentation
Israel
Palestine et Droit International
Devoir de mémoire
Remember 9-11
Qui suis-je
Contact

L’efficacité de la clôture anti-terroriste reconnue par le Jihad islamique

Centre d’Etudes du Terrorisme, 15 novembre

Le 11 novembre dernier, le dirigeant du Jihad islamique Abdallah Ramadan Shalah a accordé une longue interview à Al-Manar, la chaîne de télévision du Hezbollah. Durant l'entretien, Ramadan Salah a reconnu pour la première fois que la barrière de sécurité israélienne représentait un obstacle important pour les organisations terroristes (la « résistance »).

Ramadan Shalah a ajouté que les attentats suicides (istishhad) étaient le « choix stratégique » du peuple palestinien et visaient à « créer un équilibre de force et de dissuasion » avec l'ennemi. Shalah a affirmé que les organisations terroristes ne prévoyaient pas de renoncer aux attentats suicides, mais a précisé que leur exécution dépendait de plusieurs facteurs. « En Cisjordanie, par exemple, il y a une barrière de séparation (…) qui est un obstacle à la résistance, et si elle n'était pas là, la situation serait tout à fait différente. »

Le Jihad islamique est responsable du plus grand nombre d'attentats- suicides ces dernières années….Lire la suite

Islamic Jihad leader publicly admits that Israel's security fence is an important obstacle to the terrorist organizations 

 

Il est facile de faire la morale ou dire quoi faire lorsque cela ne se passe pas dans votre cour

barriere_securite_montreal.jpg

Cette barrière a été érigée uniquement dans le but d’empêcher les gens du quartier ouvrier de Parc Extension dépourvue d’espaces verts, d’aller se promener le dimanche dans les parcs du riche quartier de Ville Mt-Royal.

Si à Montréal l’on peut construire une barrière pour « protéger » les bourgeois de ce quartier de riches, pourquoi Israël ne pourrait faire la même chose pour sauver la vie de ses citoyens. A Montréal de nombreux murs sont construits le long des autoroutes pour protéger les oreilles des citoyens Canadiens, pourquoi Israël ne pourrait pas faire la même chose mais pour protéger la vie de ses automobilistes ?

============================================

 

Pouvez-vous dire la différence entre ces murs?

Réponse plus bas

mur_auroroute_20_a_lachine_mtl_2006_06_08_0010.jpg

mur_auroroute_20_a_lachine_mtl_2006_06_08_0016.jpg

israelsecuritywall_04b.jpg
mur_auroroute_20_a_lachine_mtl_2006_06_08_0012.jpg

mur_egypte_gaza.jpg

Le mur de la photo  3  protège des vies La photo nous montre une section de la barrière de sécurité qu’Israël est forcée d’ériger pour se protéger des terroristes.

Dans des zones urbaines ou le long de certains autoroutes, afin de se protéger des tirs de francs-tireurs embusqués, 

une infime portion n’excédant pas 7% de la longueur totale

est sous forme de mur en béton. 

Le reste est une simple clôture qui peut être déplacée facilement le jour où les Palestiniens décideront d’accepter l’existence d’Israël et seront prêts à  négocier les frontières de leur État.

 

Les autres photos  1 ,  2 , &  4  

n’ont pas été prises en Israël, mais à Montréal ! 

Ce mur protège le sommeil des Montréalais le long de l’autoroute 20 dans le quartier de Lachine et est en béton sur 100% de sa longueur

Le mur numéro  est un mur entre Gaza (autorité palestinienne) et l’Égypte.

 

Voir plus bas, d’autres murs de sécurité à travers le monde

Contrairement au mur de Berlin dont le seul but était de séparer et de tuer ceux et celles qui tentaient de le franchir, la seule mission de la barrière de sécurité d’Israël est d’empêcher les terroristes « Islamikazes » de passer et ainsi sauver de nombreuses vies.

Afin de protéger les oreilles et la tranquillité des résidents, le long de l’autoroute #20, dans le quartier Lachine, le long de l’autoroute 25 dans Ville d’Anjou à Montréal, le long de la 15 à Brossard et dans de nombreux autres endroits, le service de la voirie a construit de très grands murs de béton. En Israël, pour se protéger des terroristes, le gouvernement a construit une barrière anti-terroriste dont une infime portion ne représentant pas plus de 7% est en béton. Dans le quartier très huppé de Ville Mt-Royal à Montréal la municipalité, le long du boul. l’Acadie, a construit une barrière pour empêcher les résidents du quartier plus prolétaire de Parc Extension de venir se promener et ainsi utiliser les très beaux parc de ce quartier de riches. Le quartier de Parc Extension est un quartier ayant une forte proportion d’immigrants en provenance de pays en voie de développement et n’a pratiquement pas d’espace vert.

 

Ne pensez vous pas que, si au Canada, il est normal de construire des murs de bétons le long des autoroutes, de construire des barrières pour protéger les oreilles, la vue et la « tranquillité » des bourgeois bien nanti de Ville Mt-Royal, n’est-il pas encore plus normal et important de construire en Israël une barrière pour sauver des vies?

____________________________________________________

Le 9/10/03
Communiqué de presse de M. Nissim Zvili,
Ambassadeur d'Israël en France
La Barrière de Sécurité

 

La décision de construire une barrière de sécurité fait partie de la lutte contre le terrorisme. Il s'agit là d'un moyen passif supplémentaire pour empêcher les terroristes palestiniens d'atteindre les civils israéliens. Il n'est question ni de frontière, ni de barrière définitive.

LE SEGMENT MURAL
Le long de la barrière de sécurité il existe
un mur de béton, mais il ne mesure que 7 kilomètres sur les 170 ! et il est construit sur le territoire israélien ! Ce mur est édifié sur 3 tronçons. Le premier tronçon longe la ville de Kalkylia mais ne l'entoure pas. En effet il suit principalement le tracé de la nouvelle autoroute nationale numéro 6. Le deuxième tronçon passe près de Tulkarem et le dernier borde un village israélien : Bat Hefer. Ce type de mur existe sur les autoroutes européennes en tant que mur anti-bruit. Il a été bâti bien avant l'édification de la barrière de sécurité, à la demande de la compagnie internationale (non-israélienne) chargée de la construction et du fonctionnement de l'Autoroute n° 6. Cependant, des tireurs palestiniens ont visé régulièrement les employés de cette compagnie internationale. C'est alors que, malheureusement, ce mur acoustique est devenu un mur balistique.

L'ESSENTIEL DE LA BARRIERE
Les 163 kilomètres restants sont constitués d'une barrière électronique. Comme celle qui existe depuis de nombreuses années autour de la Bande de Gaza, avec le Liban, la Syrie et la Jordanie. Ces barrières n'ont jamais empêché la signature de paix entre Israël et ses voisins. De plus, elles peuvent se faire déplacer facilement et leur tracé a connu des changements lors des accords de paix.  La partie Nord de la barrière dispose de 41 portes de passage pour les agriculteurs palestiniens ayant des champs de l'autre côté de la barrière ainsi que pour les élèves se rendant à l'école. La traversée des portes est assurée en coordination avec l'armée israélienne et en accord avec les besoins des civils palestiniens.

A L'EXTERIEUR DE LA BARRIERE
Il ne s'agit pas d'une annexion de territoires palestiniens. Sur les 170 kilomètres déjà construits, seulement 1.6% du territoire disputé a été entamé. En cas de volonté d'annexion il serait ridicule de clamer une annexion sur 1.6% du territoire. De plus, Israël s'est engagé à payer un fermage pour chaque mètre carré au-delà de la barrière. La majeure partie de la terre entamée est une terre non cultivée et qui n'appartient pas à des propriétaires privés. A l'ouest de la barrière, il restera alors moins de 5.000 Palestiniens. Ils recevront d'office tous les papiers nécessaires pour passer d'un côté à l'autre

A L'INTERIEUR DE LA BARRIERE
Le Gouvernement israélien a pris la décision de ne pas construire une barrière à l'Est des territoires disputés. Cela va laisser sans doute plus de 90 % des territoires sous contrôle palestinien. Grâce à cette barrière, les « check points » et les barrages entre les villages palestiniens ne seront plus nécessaires ce qui allégera considérablement la vie quotidienne des Palestiniens. Trois grands points de passage pour les véhicules (les poids lourds etc.) existeront à Tulkarem, Jénine et Kalkylia comme celui qui existe déjà à Carni dans la Bande de Gaza. Ceci permettra de reprendre les activités d'échange commercial entre Israéliens et Palestiniens. Depuis l'édification de la barrière le nombre de Palestiniens autorisés à travailler en Israël a triplé.

INDEMNITES
Israël a ouvert un fond d'indemnités de la somme de 250 millions de shekels soit 50 millions d'euros. Ce qui correspond à 5 ans de revenu pour les Palestinien affecté par la construction de cette barrière. Cette somme est renouvelable tous les 5 ans. Durant la construction de la barrière 63.000 oliviers ont été déplacés. Le lieu de leur réimplantation finale est déterminé par leurs propriétaires palestiniens. Aucun village n'est privé de sa source d'eau. Chaque villageois peut continuer à travailler comme auparavant. La plupart des Palestiniens méritant des indemnités ne les utilisent pas, à cause des ordres politiques reçus par l'Autorité Palestinienne.

Pour plus de renseignements vous pouvez consulter le site Internet officiel de la Barrière de sécurité :
cliquez ici

LA barrière d'Israël et... LES barrières dans le monde    

 

Barrière, vous avez dit barrière ? Contre qui ? Contre quoi ?      

 

http://www.idf.il/media/fence_fr.wmv Vidéo En Français, même si cela commence en Anglais par la suite la narration est en Français.

 

La cloture de securité d'Israel   Site du ministère des Affaires Étrangères d'Israël

 

Enlevons toutes les barrières du monde ! 

 

CARTE DISTANCE ET PROXIMITÉ voir les courtes distances séparants les terroristes des villes Israéliennes

 

MAROC "Le mur de la honte, UN CRIME CONTRE L'HUMANITE"    par SAHARA PRESS SERVICE

 

Ambassade d'Israël en France Au menu allez a « Israël Proche-orient » ensuite descendre à « Clôture de sécurité »

In English

Saudis build 550-mile fence to shut out Iraq Security in Iraq has collapsed so dramatically that Saudi Arabia has ordered the construction of a 550-mile high-tech fence to seal off its troubled northern neighbour. Or here http://edmondsilber02.tripod.com/id16.html 

General Info and Statistics

construction03.gif

combatez-la-desinformation.gif